Concours de nouvelles du College Sainte-Marie (Royan) : découvrez la nouvelle "Jane et le mystère des déchets"

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
L’équipe de la Maud Fontenoy Foundation et Maud Fontenoy félicitent les lauréates du concours de nouvelles organisé par le Collège Sainte-Marie de Royan (17) ainsi que leur enseignante de français Madame Isabelle Moullard.
 
Nous sommes ravis d’avoir pu soutenir le concours en mettant à disposition quelques lots et récompenses.
 
Découvrez sans attendre la très jolie nouvelle qui a remporté le concours !

"Jane et le mystère des déchets ..."

Quelque part, une mer déchainée, en colère, ne fait que rabattre ses flots sur la digue.

Les gens de peur fuient, alertent et courent, ses humains innocents, ignorants que c’est leur faute.

La mer gagne du terrain passe par-dessus la digue et cogne au pied de l’immeuble. Tous sont terrifiés, sauf une petite fille habillée d’un ciré jaune et de grande botte en caoutchouc rose.

Elle attend, peut-être l’eau, curieuse, elle cherche surement une raison, la cause d’une telle déchéance… L’enfant reste là, plantée, comme clouée au sol, elle lève les yeux et contemple le ciel noir, les grosses gouttes d’eau salée formant de grosses flaques.

Soudain une vague gigantesque se formant elle allait se cracher sur l’immeuble, un passant cri à la petite fille, qui ne bouge pas. Trop tard… La vague s’éloigne emportant la petite fille.

Des siècles plus tard, Jane se réveilla sous le soleil, elle prit peur, et ne savait où elle était ! Autour d’elle plein de petits poissons colorés , de toutes tailles , nageaient et peut-être étaient intrigués… Elle se leva éblouie par le soleil , regarda autour d’elle et marcha . Un peu plus tard , elle décida de construire une cabane pour la nuit .

Jane trouva des branchages asséchés , des lianes et des feuilles de palmiers , avec , elle construit un abri et fit un feu. La petite fille ne sait où elle apprit tout ça , mais qu’importe l’essentiel était de vivre.

Le soleil se coucha, Jane s’endormie près du feu , pas rassurée du tout, la jungle grouillait de bruits étranges . Dans la nuit elle eut une vision : des esprits, des déchets , une tempête est-ce la clé de se mystère ? la petite fille décida le jour levé de visiter la jungle seul , elle alla chercher un bout de bois dont elle tailla la pointe , et une liane.

De suite elle partit et prit la route … Elle marchait lentement et s’arrêtait à chaque bruit . De loin elle vit une pierre, s’approcha et découvrit une porte. Surprise, elle alla voire toqua, mais personne … Jane poussa la gosse porte, entra et découvrit une multitude de dessins peint sur les murs avec … du ? Elle contempla, sentie , fouina et fit tomber un bol par terre , qui tacha sa botte en rouge … C’était du sang … du sang ! Elle courut vers la sortie , trébucha et entendit au loin une voix trouble qui répétait la meme chose « part…cherche… ppaaartt …… ».   

Hors d’haleine , elle s’agenouilla près de l’eau et but l’eau salée … Quand , elle vit une tortue la patte coincée dans un sac plastique . Jane l’attrapa et enleva le déchet . Un nouvel indice . Au loin plein de déchets flottaient , Jane n’en croyait pas ses yeux ! Elle comprenait mieux pourquoi la mer l’avait emmené ici … La petite fille alla pécher des poissons pour se nourrir , la pêche fut bonne , elle se régala avec ses petits poissons grillés ! L’après midi elle décida de faire le tour de l’île à la recherche d’habitants … Jane ne se doutait de rien mais elle était observée par une vieille femme qui se cachait dans un buisson …

La fille revint bredouille de son expédition , fatiguée elle s’allongea sur sa palliasse et s’endormie la nuit tombée . Le matin quand se réveilla , elle n’était pas seul , la vieille femme était là et elle lui avait préparée un bon petit déjeuné ! Surprise , elle se leva d’un bon , mais l’habitante de l’île lui dit « nait pas peur mon enfant , assis toi et déjeune ! Je ne te ferais aucun mal , je suis là pour t’aider à résoudre ta mission … ». Jane se régala et sut plein de choses sur l’île et ses esprits … Ils tuaient des personnes , pour qu’ils comprennent que les animaux mourraient à cause de leurs déchets . Ils veulent que les humains comprennent , que tous ses malheurs sont de leurs fautes , et que seul une grande fille courageuse dont le nom commence par un « J » pouvait empêcher ça …

Enfin Jane se sentait comme une héroïne , et décida de prendre des bâtons et de récupérer tous ses bouts de plastique flottant . La Mami , trouva que s’était une très bonne idée pour commencer , elle alla chercher sa barque car l’eau était profonde à ces endroits-là . Quelques heures après elles avaient récupérer tous les déchets et avaient fait le tour de l’île , encore une journée fatigante . Le lendemain matin , elles allèrent dans la grotte , pour chercher une pierre bleue que seul Jane pouvait toucher . La jeune fille et la vieille femme s’enfoncèrent dans le noir , et tâtaient les murs , quelques minutes plus tard elles virent une lueur, on pouvait ainsi apercevoir les dessins au mur : il y avait des tortues , des poissons , des humains avec la tête coupée , une fille qui tenait une pierre en l’air au couché du soleil … Jane comprit se qu’elle devait faire une fois la pierre trouvée .

 Quand elle fut trouvée elles retournèrent sur la plage , la petite fille fit comme indiqué sur le dessin … Quand se produit un éclair , et un grand coup de vent , dans le ciel un trou noir s’ouvrit , la pierre se mit à virevolter tout en chuchotant des mots … Alors la mer libérée de sa colère, reprit sa couleur naturelle . Le trou se referma laissant un panier derrière Jane , elle le découvrira surement mais là elle est trop occupée de comprendre comment elle reviendra dans le monde humain.

Sans doute le début d’une nouvelle aventure …