Maud danse avec les baleines !

Polynésie Française, début d'automne. Dans les eaux turquoise de l'île de Moorea. Maud plonge à la rencontre d'une baleine à bosse et de son baleineau. Sans bouteille, pour ne pas les effrayer.
Polynésie Française, début d'automne. Dans les eaux turquoise de l'île de Moorea. Maud plonge à la rencontre d'une baleine à bosse et de son baleineau. Sans bouteille, pour ne pas les effrayer.
Riccardo Tinelli (le photographe) n'a jamais rien vu de plus beau. Maud s'est jetée à l'eau jusqu'à cinquante fois par jour pour qu'il puisse réaliser ces photos. "Elle avait la chair de poule mais recommençait inlassablement. Ce matin là, j'étais à 7 ou 8 mètres de profondeur. Un mâle s'est posté à la verticale devant moi et s'est mis à chanter. Maud a juste eu le temps de plonger. Pas de flash, bien sûr. Dix fois j'ai eu peur que la baleine nous percute. mais elle nous frôlait avec agilité et douceur, sans même provoquer une ride dans l'eau. L'excitation m'a fait perdre mon souffle. Et j'ai bien cru que je ne pourrais pas remonter!"
Le photographe Riccardo Tinelli n'a jamais rien vu de plus beau. Maud s'est jetée à l'eau jusqu'à cinquante fois par jour pour qu'il puisse réaliser ces photos. "Elle avait la chair de poule mais recommençait inlassablement. Ce matin là, j'étais à 7 ou 8 mètres de profondeur. Un mâle s'est posté à la verticale devant moi et s'est mis à chanter. Maud a juste eu le temps de plonger. Pas de flash, bien sûr. Dix fois j'ai eu peur que la baleine nous percute. mais elle nous frôlait avec agilité et douceur, sans même provoquer une ride dans l'eau. L'excitation m'a fait perdre mon souffle. Et j'ai bien cru que je ne pourrais pas remonter!"
A Moorea, Maud s'apprête à relâcher dans l'océan une tortue verte, rebaptisée Mahé. Blessée par harpon, celle-ci a été soignée à la clinique des tortues marines. Maud a présenté aux écoliers, en avant première, le kit pédagogique sur l'eau qu'elle créé avec l'association polynésienne Te mana o te moana. Remerciements: Paris Match, Air Tahiti Nui, Tahiti Tourisme, ainsi que la Maison Dior pour son soutien.
A Moorea, Maud s'apprête à relâcher dans l'océan une tortue verte, rebaptisée Mahé. Blessée par harpon, celle-ci a été soignée à la clinique des tortues marines. Maud a présenté aux écoliers, en avant première, le kit pédagogique sur l'eau qu'elle créé avec l'association polynésienne Te mana o te moana. Remerciements: Paris Match, Air Tahiti Nui, Tahiti Tourisme, ainsi que la Maison Dior pour son soutien.

"Bonjour à tous,
 

Je suis heureuse de pouvoir partager avec vous ces images du bout du monde (Tahiti), ou j'ai pu avoir l'incroyable chance de nager avec ces extraordinaires mammifères, et leurs baleineaux...
La Polynésie Française est, croyez moi, le dernier paradis sur terre...

Y retourner après ma traversée du Pacifique à la rame m’a apporté beaucoup d’émotions...

Si vous aviez un voyage à faire dans votre vie, c’est là-bas qu’il faut aller!!"

Maud


Nos remerciements à Air Tahiti Nui et à Tahiti Tourisme.