Les terreaux de l'espoir - Madagascar

Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir
Les terreaux de l'espoir

Depuis 2006, Maud est la marraine de l'association coopérative humanitaire (ACH) de l'île de la Réunion qui vient en aide aux plus démunis de La Réunion, Madagascar et du Sénégal.
 

La Fondation, en partenariat avec l'équipe de l'ACH, finance le centre de vie « les terreaux de l'espoir » d'Antsirabe à Madagascar.

Les bénéficiaires sont, tout d'abord, les 37 enfants accueillis au centre de vie. Puis, des familles en situation difficile mais également différentes personnes, de tout âge, en situation précaire.
 

Le centre de vie est pourvu d'un lieu de formation et d'écoute ainsi que de chambres d'accueil. Les enfants sont encadrés par une équipe de 17 personnes qui leur procurent soins, éducation et affection. L'ACH a pour objectif d'accompagner les enfants jusqu'à leur indépendance.


Par son implication, la Maud Fontenoy Foundation souhaitait contribuer à l’acheminement vers l’autosuffisance alimentaire grâce à une maîtrise de l’élevage et de l’agriculture entièrement bio. Deux citernes d'eau ont été construites, 2,5 hectares de terrain ont été mis en culture et une petite ferme permet au centre de prétendre à une certaine autonomie alimentaire.

Grâce à son soutien financier à hauteur de 50 000€ en 2012 et 50 000€ en 2013, la Maud Fontenoy Foundation a participé à l'achat d'un terrain de 1ha.

Ainsi, « Les terreaux de l'espoir » ont pu récolter de nombreux produits agricoles : concombres, courgettes, patates, choux, tomates, haricots, petits pois, carottes, pommes de terre, poivrons, citrouilles, aubergines, de l’ail etc...
Quant à l'élevage, il est composé de vaches et de poulets dont les œufs se vendent très bien. Une production fromagère est en cours de maîtrise par l'équipe de cuisinières.


La Maud Fontenoy Foundation participe également au fonctionnement du centre de vie. Ce fonctionnement assure pour les enfants orphelins et/ou issus de famille en situation très difficule :

 

  • Une éducation au quotidien
  • Une scolarisation dans des écoles privées de la ville dans lesquelles ils fréquentent d’autres enfants de toutes classes sociales
  • Une formation professionnelle qualifiante pour les plus âgés
  • Un hébergement et une restauration à plein temps
  • Une couverture de tous leurs soins médicaux
  • Une transmission de la valeur de partage et de solidarité
  • Une attention particulière en matière d’activités parascolaires (divers projets d’animations, des ateliers de création, bricolage et apprentissage)


Le centre, « Les Terreaux de l’Espoir » est aujourd’hui une référence pour des organisations malgaches, tant sur la qualité de l’éducation donnée aux enfants, leur résultats scolaires, leur épanouissement, leur ouverture à leur environnement, ainsi qu’aux œuvres humanitaires auxquelles ils participent activement.