présentation des lauréats des défis scolaires 2016

2ème prix maternelle : école maternelle de Toussieu (69)
2ème prix maternelle : école maternelle de Toussieu (69)
La_baleine.JPG
3ème prix maternelle : école des Sciences et de la biodiversité (92)
3ème prix maternelle : école des Sciences et de la biodiversité (92)
2ème prix primaire: école Notre Dame
2ème prix primaire: école Notre Dame
2eme prix primaire: école notre dame
3ème prix primaire: école Hermel (75)
3ème prix primaire: école Hermel (75)
1er prix collège - BIOLUMIN - College Gilles Gahinet (56)
1er prix collège - BIOLUMIN - College Gilles Gahinet (56)
2ème prix collège - Le Modalgue - institut Familial
2ème prix collège - Le Modalgue - institut Familial (82)
Modalgue
3ème prix: le requin mako de l'Institution jeanne d'Arc (92)
3ème prix: le requin mako de l'Institution jeanne d'Arc (92)
1er prix: lycée Charles Nodier - Énergie thermique
1er prix: lycée Charles Nodier - Énergie thermique
3ème prix lycée - Terraformer du lycée Paul Guérin

Pour la 8ème année consécutive, la Maud Fontenoy Foundation a mis en place un grand défi national sur le thème « Changement climatique, il est temps de se bouger ! »

Réinventons nos consommation, partageons des solutions, et tous ensemble, soyons créatifs et faisons entendre la voix des jeunes !

 

Cette année, près de 1 600 classes de France métropolitaine et d'Outremer ont relevé le défi ! 

Pour la première fois, les écoles maternelles bénéficiaient de leur propre programme et ont ainsi pu participer elles aussi au défi. L'occasion pour les touts-petits de découvrir et de nous faire partager les merveilles océaniques.

Le jury, l'équipe de la fondation et sa présidente Maud Fontenoy ont été encore une fois impressionés du travail accompli par les élèves. Ils ont su faire preuve de créativité, d'originalité, d'idées réellement innovantes, et ont su délivrer un message fort et optimiste. Difficile en découvrant leurs travaux de ne pas avoir confiance en l'avenir !



Défi maternelle

Depuis la rentrée 2015, les écoles maternelle se mobilisent pour nous faire découvrir les incroyables particularités des espèces marines, tout en nous invitant à préserver ce monde merveilleux.
 


1er prix: l'école maternelle Gustave Rouanet (75)
 

"C'est bien plus malin, de préserver les fonds marins !"


Pour sensibiliser les autres enfants de leur école, les petits ont inventé une chanson et une danse sur un air de musique traditionnelle. Ils se sont remarquablement impliqués, découvrant les particularités des espèces marines et fabriquant des déguisements propres à chacune pour illustrer leur création musicale.
Leur projet a fédéré aussi bien les élèves de la classe que ceux de l’école. En effet, intrigués, les autres élèves de l’école ont posés de nombreuses questions. Par petits groupes, les élèves de la classe ont pu expliquer aux grands de l’école les spécificités de certains animaux de la mer. Les parents étonnés et enchantés de voir qu’un tel projet peut être réalisé avec des enfants si jeunes, les ont grandement félicités.

 


2ème prix: l’école maternelle de Toussieu (69)
 

"Protégeons les animaux marins, on en a trop besoin !!"

Pour sensibiliser leur école à la préservation des animaux marins face à la pollution, les enfants ont mis en scène un fond marin dans l’entrée de l’école avec de « vrais » animaux marins fabriqués en matériaux de récupération. Leurs créatures marines ont été vues par tous les parents aux heures d’entrée et de sortie scolaire.
Un effet boule de neige s’est produit : les autres enseignants se sont mis eux aussi à fabriquer des poissons avec leurs élèves et des élèves de CM1 a diffuser le message des petits sur leur blog scolaire.


3ème prix: l’école des Sciences et de la biodiversité (92)

Oui au recyclage !

Les petits ont réuni la beauté du poisson-perroquet et la possibilité de polluer moins les océans en fabriquant un poisson géant avec des capsules de café de récupération.
Avant de choisir cette espèce, ils en ont étudié beaucoup d’autres, ont rencontré des parents plongeurs et ont découvert des reportages. En parallèle ils ont travaillé sur le recyclage des déchets, le compost, etc.

Défi primaire

Depuis la rentrée 2015, les écoles primaires ont expliqué de 100 façons comment se nourrir plus responsable ! Pourquoi se nourrir plus responsable ? Et bien se nourrir en respectant la planète, c'est bon, mais en respectant ses autres habitants également, c'est encore mailleur !
 


1er prix: l’école Sainte Annee (35)
 

En prenant pour personnages un oiseau colibri, la fève Fofo et deux petits écoliers, les élèves ont rédigé un très joli conte écologique qu’ils ont illustré. Ils ont ensuite enregistré leur récit en superposant leurs voix et leurs illustrations. Leur conte explique leur démarche écologique de récupération et de recyclage solidaire des bouchons, des piles, et toutes les initiatives menées au sein de leur école pour une consommation responsable.

 


2ème prix: l’école Notre Dame (30)
 

"Pour lutter contre le réchauffement climatique… !! MANGEONS LOCAL !!"

Aidé des enfants, Fofo nous présente ses cousines : Gariguette, fraise française et Camarosa, fraise espagnole. Sur 2 grands panneaux chacune nous raconte son parcours de sa "naissance" à sa "fin" en mettant en évidence l'émission de gaz à effet de serre beaucoup plus importante (par les transports) pour la fraise espagnole.  Par ce moyen, les élèves illustrent le fait que manger une fraise récoltée chez un petit producteur local permet de réduire l'émission des gaz à effet de serre et donc de réduire le réchauffent climatique. Le rôle des grandes surfaces, de par l'achat de produits étrangers à prix très bas, est évoqué mais n'apparaît pas dans les panneaux. Est aussi évoquée l'utilisation de produits chimiques nocifs pour la santé pour les cultures intensives.

 


3ème prix: l’école Hermel (75)

"Recycle, c'est magique !"

Superbe chanson composée et mise en scène par les élèves qui mettent en avant la fin du gaspillage qui pollue les océans et la planète. Et oui, stopper la surconsommation passe aussi par là !

 

Défi collège

Depuis la rentrée 2015, les collègiens se sont inspirés de la nature pour réinventer le futur ! 

Partant à la découverte du biomimétisme, cette science qui imite la nature pour améliorer, inventer et optimiser tant les objets que la société, les élèves se sont mis dans la peau de chercheurs et nous ont proposé d'incroyables inventions.
 


1er prix: collège Gilles Gahinet (56)

 

"Le BIOLUMIN !", quand les abysses éclairent nos rues.

Inspirés par la baudroie abyssale, ils ont décidé de faire de la bioluminescence leur idée inventive originale. Eclairer sans pile, sans électricité les villes avec BIOLUMIN est leur invention.
N'ayant pas les connaissances suffisantes en biologie pour comprendre parfaitement le phénomène de la bioluminescence, l'idée de présenter leur idée comme l'invention de chercheurs dans un laboratoire s'est imposée à eux. L'entreprise Gahi'lab est née.
Ils ont monté une vidéo, créer un texte en SLAM enthousiasmant pour présenter leur projet, sous titré en anglais.

Découvrir BIOLUMIN en vidéo


2eme prix: collège de l'Institut Familial (82)
 

Le "Modalgue", bâtiment dont chaque ville rêve !

Les jeunes se sont inspirés du pouvoir de photosynthèse des algues pour créer le « modalgue » : un bâtiment composé de panneaux d’algues orienté au sud, et permettant d’alimenter une ville.
Le bâtiment est également un lieu pour se ressourcer. Ils ont conçu l’aménagement intérieur du « modalgue » avec un univers sonore, visuel, et olfactif en lien avec l’océan : bruits de vagues, diffusion d’iode marin, projection de vidéos de vie sous marine abyssale... Coussins géants de relaxation, cours de taï-chi, dégustation d’algues et de plats diététiques sont des activités qui pourraient être proposées dans cet espace.
 


3ème prix: Institution Jeanne d'Arc (92)
 

Le requin garde les océans en bonne santé... son robot aussi !

Les élèves ont inventé un robot « requin mako » qui permettrait de ramasser les déchets dans l’océan, et de les remonter à la surface par un système de filet vers un bateau. Ils ont dessiné le robot sur un logiciel et l’ont réalisé sur une imprimante 3D.

 

Défi lycée

Suite à la COP21, nous parlons beaucoup d’énergie et de changements climatiques, de la nécessité de passer à des énergies plus propres et plus durables. 

Pour la seconde année consécutive, les lycéens ont rivalisé d’imagination et de rigueur pour promouvoir les énergies de demain, en s’inspirant des énergies naturelles de l’océan ! Ils ont décidemment beaucoup de choses à proposer pour une meilleure société !

 

1er prix: lycée Charles Nodier (39)


Plusieurs dispositifs technologiques ont été pensés par plusieurs groupes de lycéens rivalisant d'ingéniosité, pour être installés dans les eaux d’iles telles que la Réunion et la Guadeloupe. Ces technologies sont soit améliorées soit inventées, comme l’éoulomotrice.

Un gros travail a été fait : simulation de budget et de rentabilité pour la population, créations d’emplois autour des dispositifs, impacts environnementaux et économiques... Impressionnant !
 


2ème prix: lycée Assomption (35)
 

Plusieurs projets sont présentés, tous plus amusants, originaux et novateurs les uns que les autres.
Du robot sauveteur-nettoyeur « Pelicano » au « Propeller » en passant par le « soumaripale » sous marin utilisant le courant de l’océan pour produire de l’énergie, les élèves ont été très imaginatifs et se sont mis en scènes en vidéos.


3ème prix: lycée Paul Guérin (79)
 

Les troisième lauréats du défi lycée ont inventé "TERRAFORMER" : transformer le paysage côtier d’une île pour s’adapter au changement climatique et intégrer une infrastructure autonome "clé en main" permettant d’aider l’ile.

Les élèves ont pensé à un aménagement du territoire composé de 3 iles flottantes côtières, chacune avec un rôle bien précis.

La première nous présente une partie énergie naturelle et marine renouvelable très complète.
La seconde nous présente la partie production agricole, qui est aussi la partie productrice de biocarburants.
La troisième enfin concerne des habitations autonomes.
Les déplacements ont également été prévus avec des voitures à "bio hydrogène".

Pour chaque technique, les élèves détaillent des avantages et inconvénients. Un gros travail de recherche. Félicitation !

prix spécial "coup de coeur du jury 2016"

Nous recevons chaque année de très nombreux projets, tous méritants et enthousiasmants. Les élèves et leurs enseignants rivalisent de motivation pour faire connaitre, aimer et protéger nos fonds marins et notre jolie planète.

Cette année également, nous remettons un prix spécial : le prix « coup de cœur du jury 2016».

Nous avons, en effet, reçu un projet réalisé par un groupe d'élèves reconnus handicapés mentaux qui ont convaincu notre jury !

Cette année nous avons choisi de remettre ce prix aux élèves de Monsieur Franck Albertos de l'ULIS de l'école de la Crosse (14).
 

Ces 23 enfants de tous âges nous invitent par un poème imagé à regarder autour de nous et à nous retrousser les manches. Présentant globalement un déficit lexical et syntaxique, il leur est de ce fait difficile d’exprimer leurs ressentis et leur volonté. Ils ont pourtant travaillé sur ce que leur inspirent des images de fonds marins en bonne santé, puis sur ce que leur inspirent des fonds marins pollués, et ont exprimé leurs ressentis à travers un poème. Ils nous transmettent ainsi un message cher à la Fondation : qui que nous soyons, nous portons tous un regard et ressentons tous notre environnement d'une manière que nous pouvons et devons partager.


Voici leur poème :


L’océan a mal au cœur
L’eau pleure des larmes salées
Parce que les hommes l’ont polluée.
Plastique, pétrole, déchets …
Nous sommes en train de tout gâcher !
Il est temps d’arrêter,
Il est temps de nettoyer !
Remontons nos manches,
Donnons à la mer
Une seconde chance
A la vie sous l’eau comme sur terre !

Puis ils ont réalisé une petite maquette représentant des fonds marins où ils ont disposé de petits panneaux où étaient inscrits les vers de leur poème, qu’ils ont également présenté via un montage vidéo.