Eco Geste

Close

Notre Comité d'experts

Le comité d'experts de la Fondation est composé de scientifiques émérites et représente une solide référence pour la validation de tous nos contenus pédagogiques.
 

Françis VALLAT

Francis VALLAT

président d’honneur de l’Institut Français de la Mer, président d’honneur et fondateur du « Cluster Maritime Français»

Francis VALLAT, président d’honneur de l’Institut Français de la Mer, est président d’honneur et fondateur du « Cluster Maritime Français », qui développe les synergies entre les professionnels des différents secteurs « mer » pour dynamiser la France maritime. Le CMF rassemble plus de 370 entreprises et acteurs professionnels.

Il préside le « European Network of Maritime Clusters », créé dans son bureau en 2005 et qui coordonne aujourd’hui les actions des Clusters nationaux de 17 pays européens.

Combattant de la qualité et acteur du développement durable, F.VALLAT a représenté la France 10 ans au Conseil de l’Agence Européenne de Sécurité Maritime, dont il fut en 2005 Président en exercice et dont il a été 6 ans Vice-Président. Il préside depuis début 2015 l’association « Expédition 7° continent », à la pointe du combat contre la pollution des océans (et des rivières) par les déchets de plastique.

Armateur pétrolier réputé pendant près de 30 ans, il avait demandé publiquement en 1990 que soit déclarée la guerre aux navires poubelles.

Il est Capitaine de Vaisseau de réserve et membre de l’Académie de Marine

Jean DE KERVASDOUE

Jean DE KERVASDOUé

professeur émérite, membre de l’académie des technologies

Diplômé de l’Institut National Agronomique de Paris et de l’école du génie rural et des Eaux et Forêts. Il obtient un MBA (1971) et un doctorat en socio-économie aux Etats-Unis (Ph-D-1972) à l’université Cornell.

Chercheur au centre de gestion de l’école polytechnique (1974-1981), directeur adjoint, puis directeur du Centre d’Evaluation et de Prospective du Ministère de l’Agriculture, il devient Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre (Pierre Mauroy) en 1981 puis Directeur des Hôpitaux, Ministère de la Santé de 1981 à 1986. Il occupe le poste de Président Directeur Général de SANESCO, société spécialisée dans la gestion des Institutions de santé de 1986 à 1997, société qu’il crée. Il a été Professeur titulaire de la chaire d'économie et de gestion des services de santé au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Il crée et dirige l’école « Pasteur/CNAM » de santé publique jusqu’en août 2013. Depuis cette date il est professeur émérite. Il est membre de l’académie des technologies.

« Visiting professor » à l’Université Yale, il a évalué en 2007, pour l’OCDE le système de santé Irlandais et en 2009 le système de santé grec.

M de Kervasdoué a écrit des centaines d’articles et de très nombreux ouvrages, notamment sur les systèmes de santé, mais aussi sur la critique de l’écologie politique. Il est aussi l’auteur de nombreux rapports dont, en 2014, celui sur la formation des ingénieurs du corps des ponts et des forêts (IPEF) et celui sur l’accueil des malades étrangers payants en France.

Jean-Marie CHEVALIER

Jean-Marie Chevalier

Professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine, au Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières (CGEMP)

Professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine, au Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières (CGEMP) qu’il a dirigé, Jean-Marie Chevalier est aussi Senior Associé au Cambridge Energy Research Associates (IHS-CERA) et Membre du Cercle des Economistes. Il a été membre du Conseil d’Analyse Economique, travaillé pour de nombreuses entreprises de l’énergie, pour plusieurs gouvernements et pour la Banque Mondiale. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur l’énergie : Les grandes batailles de l’énergie (Folio) ; l’ouvrage le plus récent (2013) a été écrit avec Michel Cruciani et Patrice Geoffron : La transition énergétique : les vrais choix. Jean-Marie Chevalier est diplômé de Sciences-Po, Docteur en sciences économiques (Panthéon-Sorbonne) et Agrégé des Facultés de Droit et de Sciences Economiques.

Lahsen ababouch

Division de l'économie et des politiques de la pêche et de l'aquaculture, Département des Pêches et de l'Aquaculture - Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture

Gauthier Chapelle

expert en biomimétisme, membre de Biomimicry Europa

Pierre AUDIGIER

Pierre Audigier

ingénieur général des mines : conseiller pour l’énergie au cabinet de Maurice Schumann, chef de la mission scientifique auprès de l’Ambassade de France à Washington, adjoint au secrétaire général du comité interministériel pour la sécurité nucléaire.

Depuis 1995, Pierre Audigier est consultant ; il s’est spécialisé dans deux domaines : la sécurité nucléaire et la libéralisation des marchés de l’énergie ; il a notamment été expert auprès de la Commission européenne pour les programmes de coopération avec les pays de l’ex URSS. Aujourd’hui à la retraite, Pierre Audigier est actuellement membre de l’association Sauvons le climat.

Nardo Vicente

Nardo Vicente

Directeur général de l'Institut océanographique Paul-Ricard

Pierre Georges DACHICOURT

Pierre Georges DACHICOURT

Président du Comité National des Pêches et des Élevages Marins (CNPMEM)

Stéphane LA BARRE

Stéphane LA BARRE

chercheur au CNRS (Centre National de la recherche Scientifique)

Originaire de Nouvelle Calédonie, et après des études universitaires en Nouvelle Zélande (master 2 sur l’écologie d’un récif frangeant de Nouvelle Calédonie) et en Australie (thèse doctorale sur l’écologie des alcyonaires, il entre comme chimiste stagiaire au CNRS en 1984 pour diriger le Laboratoire des plantes médicinales à Nouméa. Après deux stages d’un an à l’Université de Californie San Diego puis au Scripp’s Institute of Oceanography, Stéphane LA BARRE travaille successivement au Muséum de Paris sur des inhibiteurs d’enzymes qu’il a découverts dans les invertébrés marins, puis à l’Université P  aris 13 sur des polymères dits « intelligents » capables d’interagir avec des composants du vivant. En 2002, il intègre une équipe du CNRS de la station biologique de Roscoff où il travaille sur des molécules provenant d’algues marines et sur les interactions entre les organismes marins et les microbes associés. En 2010, il est chargé de mission d’un groupement de recherche de plus de 40 équipes nationales travaillant sur la biodiversité et la chimiodiversité marine, et s’intéresse en particulier à la création d’outils permettant d’évaluer l’état de santé des récifs coralliens face à des forçages climatique et anthropiques, et à des méthodes de prédiction de l’évolution de leur biodiversité dans le temps.